Vous avez déjà un compte ?

Et recevez tous nos articles et dossiers par email gratuitement

Druidisme

Nos Dossiers

Divination

  • Développez vos dons de voyanceVos dons de voyance
    Qui n'a jamais rêvé de prévoir le futur ou encore de voir des événements qui se déroulent à distance ?
  • AstrologieAstrologie
    Qui ne connait pas son signe zodiacal ? Qu'on le veuille ou non, l'astrologie fait partie de notre quotidien.
  • Astrologie chinoiseAstrologie chinoise
    Le zodiaque chinois ne se limite pas aux animaux qui nous sont attribués selon notre année de naissance...
  • Tarot de MarseilleTarot de Marseille
    Le Tarot de Marseille est sans conteste un emblème des arts divinatoires.
  • Tarot de WirthTarot de Wirth
    Oswald Wirth s'appuie sur deux de ses talents incontestables : l'art de l'écriture et l'art du dessin.
  • Oracle de la TriadeOracle de la Triade
    L'Oracle de la Triade est un des jeux de Tarot les plus contemporain qui soit.
  • Oracle de BellineOracle de Belline
    Tout savoir sur l'oracle de Belline, histoire, tirages, significations.
  • Oracle GéOracle Gé
    L'Oracle Gé est un tarot récent qui a été créé à la toute fin des années quatre-vingt et publié en 1991.
  • Les lignes de la mainLes lignes de la main
    La Chirologie est aux arts divinatoires ce qu'on peut appeler une science.
  • La numérologieLa numérologie
    La numérologie est un art divinatoire millénaire qui se base sur...
  • La cartomancieLa cartomancie
    La cartomancie expliquée de A à Z, histoire, tirages, signicifations & divination.
  • Les runesLes runes
    Les Runes sont issues des cultures germaniques et nordiques et elles restent un mystère à bien des égards.
  • Le Yi JingLe Yi Jing
    Ouvrage fondamental de la pensée chinoise, le Yi Jing (ou Yi King).
  • Magie

  • La magieLa magie
    La Magie est un monde de superstitions dont les origines se perdent dans la nuit des temps...
  • Débuter la magieDébuter la magie
    Pas besoin d’avoir de dons innés pour célébrer des rituels magiques. La Magie n’est que la maîtrise des forces de la Nature...
  • Pouvoir des procédés magiquesProcédés magiques
    Reveillez vos pouvoirs et canalisez l'énergie de votre esprit.
  • Spiritualité

  • ChamanismeLe chamanisme
    Depuis longtemps le Chamanisme est synonyme de communication avec les esprits afin de guérir les gens.
  • VaudouVaudou
    Le Vaudou s’est construit autour de l’idée que toutes les choses, tous les événements et tous les êtres vivants sont indissociablement liés les uns aux autres dans le cosmos.
  • Esotérisme

  • Les EspritsLes Esprits
    En métaphysique, en ésotérisme et dans les religions, les Esprits désignent les éléments immatériels incarnés en l’être humain.

Le Soleil et la Lune

La plupart des civilisations antiques, dans leurs cultes superstitieux et naïfs, adoraient les astres. Tous, sauf les Celtes ! Les Celtes ne déifièrent pas ces éléments rayonnants en tant que tels. Les dieux, dans leur fonction astrale, représentaient surtout les pouvoirs acquis auprès de ces astres considérés comme des éléments fondamentaux au même titre que la Terre, la Mer ou le Vent.

Seance de voyance gratuite avec le code NOSTRA10 au 01 75 11 11 12

Le Soleil

Les dieux Lug et Bélénos, dans leur fonction solaire, représentaient les pouvoirs actifs et constructeurs de la lumière, du feu et de la chaleur. L’astre du jour était considéré pour les Celtes, comme la source de tout feu céleste, de toute lumière. On pense, qu’à l’instar des Aryens védiques, les Celtes plaçaient dans le Soleil le principe mental de l’intellect et de la clairvoyance.

Plus précisément, pour les Gaèls, le Soleil était un astre omniscient. D’ailleurs, dans le glossaire irlandais, il est question de « la grande science du Soleil ». Dans certains contes du Graal, le héro solaire épouse Orgeluse, personnification parfaite du mental.
En raison de son intelligence, symbolisée par le jeu d’échecs, le dieu Lug obtint le droit de s’asseoir sur le siège des sages parmi les « Tuatha Dé Danann ».

Seance de voyance gratuite avec le code NOSTRA10 au 01 75 11 11 12

Dans la mythologie celte, de tous les éléments fondamentaux de l’Univers, le Soleil était le premier élément invoqué par les croyants celtes qui le prenaient à témoin.
Comme la plupart des civilisations antiques, le nom de l’astre était du genre féminin et servait à qualifier la beauté et la splendeur.

Dans la mythologie celte le soleil était le premier élément
Dans la mythologie celte le soleil était le premier élément

La Lune

Si le Soleil octroie ses bienfaits à tout un système terrestre et céleste, la Lune, elle, privilégie exclusivement la Terre. Son pouvoir vitalisant redistribue la semence du Taureau céleste, réservoir de vie.
Pour les druides celtes, qui étaient des astronomes remarquables, la Lune servait surtout à régler le calendrier et le rituel des cérémonies religieuses. Elle apparaissait en Maître du temps, Chronos-Saturne, que les habitants des îles du pourtour de la Bretagne (Grande-Bretagne aujourd’hui), prétendaient prisonnier dans leur région.

La Lune et Saturne ont d’ailleurs une bien curieuse parenté : la Lune parcourt en un jour la même distance que Saturne en un an. Sans entrer dans les détails astronomiques, on peut dire que la Lune parcourt en trente jours ce que parcourt Saturne en trente ans. Ainsi, tous les trente ans, la Lune et Saturne peuvent se retrouver en conjonction à un degré particulier du zodiaque, au début de la constellation du Taureau par exemple.
Les druides celtiques considéraient le sixième jour de la Lune comme particulièrement sacré et doué d’une force considérable (c’est d’ailleurs aussi ce que pensaient les brahmanes de l’Inde en l’appelant le « grand jour », preuve encore que les druides et les brahmanes ont la même origine indo-européenne). Ils pensaient qu’à cette position (Lune croissante), elle favorisait les conceptions. Avec cette connaissance astronomique des propriétés du magnétisme lunaire selon les phases de l’astre, les druides savaient les utiliser pour leurs opérations de magie.

L’astre de la nuit précédait celui du jour. Son pouvoir permettait de châtier les coupables de parjure, un des pires blasphèmes du monde celtique.
Le nom celtique de la Lune était du genre masculin, et si ce Dieu-Lune fut relié au culte des « Déesses Mères », ce fut en raison de la correspondance entre son rôle fécondateur mâle et la nature terrestre fécondée.
Comme le parcours de la Lune sur l’écliptique est assez conséquent (13° par jour), la mythologie celtique a toujours présenté le héro lunaire comme un être doué d’une rapidité extrême, capable de parcourir de longues distances en peu de temps.

En conclusion

La tradition des druides celtes ayant une forte connaissance de l’astronomie, les astres ne pouvaient être écartés du culte, mais sans pour autant en faire des dieux à part entière.

Ces articles pourraient vous intéresser