Vous avez déjà un compte ?

Et recevez tous nos articles et dossiers par email gratuitement

Druidisme

Nos Dossiers

Divination

  • Développez vos dons de voyanceVos dons de voyance
    Qui n'a jamais rêvé de prévoir le futur ou encore de voir des événements qui se déroulent à distance ?
  • AstrologieAstrologie
    Qui ne connait pas son signe zodiacal ? Qu'on le veuille ou non, l'astrologie fait partie de notre quotidien.
  • Astrologie chinoiseAstrologie chinoise
    Le zodiaque chinois ne se limite pas aux animaux qui nous sont attribués selon notre année de naissance...
  • Tarot de MarseilleTarot de Marseille
    Le Tarot de Marseille est sans conteste un emblème des arts divinatoires.
  • Tarot de WirthTarot de Wirth
    Oswald Wirth s'appuie sur deux de ses talents incontestables : l'art de l'écriture et l'art du dessin.
  • Oracle de la TriadeOracle de la Triade
    L'Oracle de la Triade est un des jeux de Tarot les plus contemporain qui soit.
  • Oracle de BellineOracle de Belline
    Tout savoir sur l'oracle de Belline, histoire, tirages, significations.
  • Oracle GéOracle Gé
    L'Oracle Gé est un tarot récent qui a été créé à la toute fin des années quatre-vingt et publié en 1991.
  • Les lignes de la mainLes lignes de la main
    La Chirologie est aux arts divinatoires ce qu'on peut appeler une science.
  • La numérologieLa numérologie
    La numérologie est un art divinatoire millénaire qui se base sur...
  • La cartomancieLa cartomancie
    La cartomancie expliquée de A à Z, histoire, tirages, signicifations & divination.
  • Les runesLes runes
    Les Runes sont issues des cultures germaniques et nordiques et elles restent un mystère à bien des égards.
  • Le Yi JingLe Yi Jing
    Ouvrage fondamental de la pensée chinoise, le Yi Jing (ou Yi King).
  • Magie

  • La magieLa magie
    La Magie est un monde de superstitions dont les origines se perdent dans la nuit des temps...
  • Débuter la magieDébuter la magie
    Pas besoin d’avoir de dons innés pour célébrer des rituels magiques. La Magie n’est que la maîtrise des forces de la Nature...
  • Pouvoir des procédés magiquesProcédés magiques
    Reveillez vos pouvoirs et canalisez l'énergie de votre esprit.
  • Spiritualité

  • ChamanismeLe chamanisme
    Depuis longtemps le Chamanisme est synonyme de communication avec les esprits afin de guérir les gens.
  • VaudouVaudou
    Le Vaudou s’est construit autour de l’idée que toutes les choses, tous les événements et tous les êtres vivants sont indissociablement liés les uns aux autres dans le cosmos.
  • Esotérisme

  • Les EspritsLes Esprits
    En métaphysique, en ésotérisme et dans les religions, les Esprits désignent les éléments immatériels incarnés en l’être humain.

Comment devenait-on druide ?

La formation, l’initiation d’un jeune apprenti druide était une épreuve longue qui pouvait prendre jusqu’à vingt ans. Seuls les Druides au plus haut niveau étaient chargés de cette éducation de manière à maintenir la tradition. Ils étaient donc exigeants dans la sélection de l’apprenti, et bien souvent, seulement deux ou trois candidats, sur une centaine, pouvaient prétendre à cette fonction.

Seance de voyance gratuite avec le code NOSTRA10 au 01 75 11 11 12

Les attributs premiers de la formation

La formation était essentiellement orale. Elle commençait toujours par l’étude de la grammaire, un langage technique compliqué, dédié spécialement au sacerdoce et parlé uniquement par les Druides.
L’élève devait passer le plus clair de son temps à l’assimilation et à la mémorisation de plusieurs dizaines d’anciens chants, de vers poétiques et de plusieurs centaines de récits : hauts faits d’armes guerriers, exploits royaux, légendes mythiques.

Il devait apprendre lui aussi la versification, la composition et la narration afin que plus tard, il puisse raconter des récits et des exploits à son tour.
Ensuite venait le temps de l’étude des runes, qui furent interdites par l’occupant romain après la conquête de la Gaule, et l’apprentissage de la divination.

Seance de voyance gratuite avec le code NOSTRA10 au 01 75 11 11 12

Après sept années, venait l’étude de la langue secrète des poètes, la « langue des oiseaux », l’étude de la philosophie, de la généalogie et des lois. Alors seulement, l’impétrant devenait Barde.
Durant toute cette période d’apprentissage, le futur druide étudie les caractères grecs, seule écriture autorisée pour certains documents des affaires publiques et privées, et s’initie au maniement des armes même s’il n’est pas un guerrier lui-même.

La recherche du perfectionnement

Devenu Barde, l’étudiant pouvait tout en officiant auprès de son formateur, continuer son apprentissage et le perfectionner. De nombreuses années lui étaient encore nécessaires pour apprendre la pharmacopée végétale, la préparation des élixirs magiques, la médecine sous ses trois aspects : incantatoire (magie), sanglant (chirurgie) et végétale (thérapie par les plantes).

Il exerçait et perfectionnait ses talents de juriste. La justice était toujours rendue par le roi, mais c’était le Barde qui annonçait la sentence. Il était d’ailleurs le maître des « ordalies judiciaires » (les épreuves physiques décidant du sort de l’accusé : eau, feu, duel).
Son statut de Barde lui permettait d’enseigner les premiers niveaux du culte accessibles à tous, devenant ainsi le moniteur de la jeunesse. Il enseignait aussi le maniement des armes aux jeunes et futurs guerriers, les arts martiaux, les Celtes étaient de redoutables lutteurs à mains nues.

Il apprenait à forger ses armes et ses instruments. Il pouvait alors rester Barde ou devenir Ovate, selon ses prédispositions.
Au bout de vingt ans, le Barde ou l’Ovate atteignait la fonction suprême d’Olamw (le Puissant). Il pouvait alors réciter 350 grands poèmes et récits et 150 petits.

L’enseignement druidique pouvait prendre jusqu’à 20 ans
L’enseignement druidique pouvait prendre jusqu’à 20 ans

Les Semnothées

Les Grecs eux-mêmes disaient avoir été instruits par les Druides celtiques et Aristote proclamaient : « la philosophie a commencé chez les Celtes et la Gaule a été l’institutrice de la Grèce ». Les Semnothées étaient, selon les Grecs, des Archi druides, différents des prêtres qu’on appelait Druides.
Pythagore s’était instruit au contact de ceux qu’il appelait les Semnotès (les Saints). Ils lui avaient appris :

  • L’astronomie : observation des planètes, attribution des secteurs du ciel à chaque dieu, établissement du calendrier des rites et cérémonies.
  • Les mathématiques : calculs des événement astronomiques, trigonométrie.
  • La magie : apprentissage des signes secrets, Runes, Symboles, mais aussi des forces de la Nature, tempêtes, foudre, pluie, feu.
  • La médecine : apprentissage des plantes et des rituels.
  • La justice : les Baronides étaient les gardiens des lois, édictaient le code d’honneur, rendaient les sentences que les Ovates exécutaient.

En conclusion

Devenir Druide était un long apprentissage pour séparer l’homme de son animalité instinctive et parvenir à élever son savoir et ses vertus afin de devenir un homme supérieur.

Ces articles pourraient vous intéresser