Vous avez déjà un compte ?

Et recevez tous nos articles et dossiers par email gratuitement

Druidisme

Nos Dossiers

Divination

  • Développez vos dons de voyanceVos dons de voyance
    Qui n'a jamais rêvé de prévoir le futur ou encore de voir des événements qui se déroulent à distance ?
  • AstrologieAstrologie
    Qui ne connait pas son signe zodiacal ? Qu'on le veuille ou non, l'astrologie fait partie de notre quotidien.
  • Astrologie chinoiseAstrologie chinoise
    Le zodiaque chinois ne se limite pas aux animaux qui nous sont attribués selon notre année de naissance...
  • Tarot de MarseilleTarot de Marseille
    Le Tarot de Marseille est sans conteste un emblème des arts divinatoires.
  • Tarot de WirthTarot de Wirth
    Oswald Wirth s'appuie sur deux de ses talents incontestables : l'art de l'écriture et l'art du dessin.
  • Oracle de la TriadeOracle de la Triade
    L'Oracle de la Triade est un des jeux de Tarot les plus contemporain qui soit.
  • Oracle de BellineOracle de Belline
    Tout savoir sur l'oracle de Belline, histoire, tirages, significations.
  • Oracle GéOracle Gé
    L'Oracle Gé est un tarot récent qui a été créé à la toute fin des années quatre-vingt et publié en 1991.
  • Les lignes de la mainLes lignes de la main
    La Chirologie est aux arts divinatoires ce qu'on peut appeler une science.
  • La numérologieLa numérologie
    La numérologie est un art divinatoire millénaire qui se base sur...
  • La cartomancieLa cartomancie
    La cartomancie expliquée de A à Z, histoire, tirages, signicifations & divination.
  • Les runesLes runes
    Les Runes sont issues des cultures germaniques et nordiques et elles restent un mystère à bien des égards.
  • Le Yi JingLe Yi Jing
    Ouvrage fondamental de la pensée chinoise, le Yi Jing (ou Yi King).
  • Magie

  • La magieLa magie
    La Magie est un monde de superstitions dont les origines se perdent dans la nuit des temps...
  • Débuter la magieDébuter la magie
    Pas besoin d’avoir de dons innés pour célébrer des rituels magiques. La Magie n’est que la maîtrise des forces de la Nature...
  • Pouvoir des procédés magiquesProcédés magiques
    Reveillez vos pouvoirs et canalisez l'énergie de votre esprit.
  • Spiritualité

  • ChamanismeLe chamanisme
    Depuis longtemps le Chamanisme est synonyme de communication avec les esprits afin de guérir les gens.
  • VaudouVaudou
    Le Vaudou s’est construit autour de l’idée que toutes les choses, tous les événements et tous les êtres vivants sont indissociablement liés les uns aux autres dans le cosmos.
  • Esotérisme

  • Les EspritsLes Esprits
    En métaphysique, en ésotérisme et dans les religions, les Esprits désignent les éléments immatériels incarnés en l’être humain.

Le chêne sacré : la plante la plus antique

Le chêne sacré est le symbole du druide. La vénération du chêne a uni la religion celtique à la tradition des Pélasges (les grecs anciens). Considéré comme la plante la plus antique qui soit et la première qui ait donné aux hommes leur nourriture, le chêne était, avant l’introduction de l’agriculture, avec ses glands, la base des repas de nos ancêtres. Dans la forêt originelle européenne, le chêne s’est toujours dressé puissamment, solide et majestueux, et c’est sous sa protection, que le druide officiait.

Seance de voyance gratuite avec le code NOSTRA10 au 01 75 11 11 12

La solidité gaélique

Chaque maison avait une porte, et à cette porte il fallait se faire connaître pour qu’elle s’ouvre. Le mot porte en anglais s’écrit « door », qui vient du gaélique « duir », qui signifie « la solidité, la protection ». C’est aussi le mot gaélique qui désigne le chêne. Ainsi la porte de chêne était la protection de la maison, le rempart contre l’extérieur.

Dans la forêt essentielle de l’Europe, le chêne est le roi des arbres. Il se dresse solide, avec de grandes branches, soutenu par des racines encore plus grandes. Sa croissance est lente mais sûre. Souvent frappé par l’éclair, il parvient à survivre, au fil des ans, des décennies, des siècles. L’âge atteint par certains chênes les faisait considérer comme des contemporains de la naissance de la terre.
A ce titre peut être, la civilisation celtique, lui a accordé une importance primordiale, l’arbre étant associé à la Grande Déesse, parfois figurée sous la forme d’une truie, animal dont la nourriture était jadis essentiellement composée de glands.

Seance de voyance gratuite avec le code NOSTRA10 au 01 75 11 11 12

Le chêne sacré est un arbre qui remonte à l’Antiquité
Le chêne sacré est un arbre qui remonte à l’Antiquité

Le symbolisme du chêne

Aux yeux des Anciens, le chêne a représenté par excellence, l’axe vertical qui relie le monde souterrain des puissances génératrices de vie, au monde céleste d’où provient toute lumière. Dans la langue grecque on trouve d’ailleurs le mot Pheggo, qui signifie « briller », phonétiquement proche du mot Phégos, désignant le chêne à glands comestibles.

Son bois possédant la faculté d’emmagasiner, plus que tout autre, une forte concentration de charges électriques, il attire souvent la foudre, et c’est donc tout naturellement qu’il devint le siège de Zeus, le dieu des orages, dont le nom provient d’une racine indo-européenne, dyaus ou diwos, signifiant « briller ».
Les druides celtiques considérèrent le chêne comme une manifestation de la puissance céleste, et préférèrent son ombre à toute autre, pour tenir leurs assemblées, enseigner et réaliser leurs opérations de magie, en liaison avec la Lune, astre donneur de vie. Par son feuillage touffu, le chêne représente l’emblème de l’hospitalité et, de fait, devient un temple.

Les druides donnèrent le nom du chêne à la septième lettre de l’alphabet oghamique, car ils identifiaient ses propriétés symboliques au chiffre sept, nombre du septentrion, des Pléiades. Le chêne a gouverné l’ordre cérémoniel druidique : il nourrissait les feux sacrés, allumés lors de la fête de Beltaine.

En Irlande, christianisée sous le vocable de Sainte Brigide, celle-ci posséda un sanctuaire à Kildare où brûlait un feu perpétuel. La légende de cette « Mère des moniales d’Irlande » prétend qu’elle vécu recluse dans le tronc évidé d’un chêne. Curieusement, la christianisation de la triple déesse gaélique Brigit, et dont les Celtes lui dédiaient le chêne, permet de reconnaître en elle une forme de la « Grand-mère » Maïa. En effet, les moines initiés eurent l’idée d’instituer Sainte Brigide patronne des sages-femmes. Or, en grec, le mot maïa a également, parmi ses significations, celles de sage-femme et d’accoucheuse.

Enfin, le chêne est le support où est recueilli le gui, symbole de l’immortalité pour les druides. Ce gui qui pousse sans l’intervention humaine et arrive à maturité après le sommeil hivernal.

En conclusion

Le mythe du chêne sacré remonte à l’Antiquité et a uni bien des civilisations.

Ces articles pourraient vous intéresser