Vous avez déjà un compte ?

Et recevez tous nos articles et dossiers par email gratuitement

Tarot de Wirth

Nos Dossiers

Divination

  • Développez vos dons de voyanceVos dons de voyance
    Qui n'a jamais rêvé de prévoir le futur ou encore de voir des événements qui se déroulent à distance ?
  • AstrologieAstrologie
    Qui ne connait pas son signe zodiacal ? Qu'on le veuille ou non, l'astrologie fait partie de notre quotidien.
  • Astrologie chinoiseAstrologie chinoise
    Le zodiaque chinois ne se limite pas aux animaux qui nous sont attribués selon notre année de naissance...
  • Tarot de MarseilleTarot de Marseille
    Le Tarot de Marseille est sans conteste un emblème des arts divinatoires.
  • Oracle de la TriadeOracle de la Triade
    L'Oracle de la Triade est un des jeux de Tarot les plus contemporain qui soit.
  • Oracle de BellineOracle de Belline
    Tout savoir sur l'oracle de Belline, histoire, tirages, significations.
  • Oracle GéOracle Gé
    L'Oracle Gé est un tarot récent qui a été créé à la toute fin des années quatre-vingt et publié en 1991.
  • Les lignes de la mainLes lignes de la main
    La Chirologie est aux arts divinatoires ce qu'on peut appeler une science.
  • La numérologieLa numérologie
    La numérologie est un art divinatoire millénaire qui se base sur...
  • La cartomancieLa cartomancie
    La cartomancie expliquée de A à Z, histoire, tirages, signicifations & divination.
  • Les runesLes runes
    Les Runes sont issues des cultures germaniques et nordiques et elles restent un mystère à bien des égards.
  • Le Yi JingLe Yi Jing
    Ouvrage fondamental de la pensée chinoise, le Yi Jing (ou Yi King).
  • Magie

  • La magieLa magie
    La Magie est un monde de superstitions dont les origines se perdent dans la nuit des temps...
  • Débuter la magieDébuter la magie
    Pas besoin d’avoir de dons innés pour célébrer des rituels magiques. La Magie n’est que la maîtrise des forces de la Nature...
  • Pouvoir des procédés magiquesProcédés magiques
    Reveillez vos pouvoirs et canalisez l'énergie de votre esprit.
  • Spiritualité

  • ChamanismeLe chamanisme
    Depuis longtemps le Chamanisme est synonyme de communication avec les esprits afin de guérir les gens.
  • VaudouVaudou
    Le Vaudou s’est construit autour de l’idée que toutes les choses, tous les événements et tous les êtres vivants sont indissociablement liés les uns aux autres dans le cosmos.
  • DruidismeDruidisme
    On présente souvent le druidisme comme une religion et les druides comme ses prêtres. Mais plus qu’une religion, le druidisme est le fondement même de la civilisation celtique.
  • Esotérisme

  • Les EspritsLes Esprits
    En métaphysique, en ésotérisme et dans les religions, les Esprits désignent les éléments immatériels incarnés en l’être humain.

Les Epées

Seance de voyance gratuite avec le code NOSTRA10 au 01 75 11 11 12

Les arcanes mineurs des Epées symbolisent l’élément Air : un médiateur entre le Feu (les Bâtons) et l’Eau (les Coupes). Dans le Grand Œuvre alchimique, l’Epée représente le sel, l’élément de séparation. Comme dans l’arcane de la Justice, l’épée tranche et sépare. C’est aussi le symbole de la saison de l’automne, du signe de l’Aigle, donc le pouvoir, et de l’évangéliste Saint Jean.

Seance de voyance gratuite avec le code NOSTRA10 au 01 75 11 11 12

La signification symbolique

L’Epée, ou l’élément Air, c’est la respiration, le souffle de la vie. L’Epée et le souffle sont indissociables : lorsqu’un bébé vient au monde, sitôt après son premier cri, sa première respiration, le cordon ombilical est tranché. A ce moment précis, l’enfant existe par lui-même.
Nous grandissons grâce aux élagages que nous pratiquons dans notre passé, dans nos habitudes, dans nos certitudes. Nous effectuons des coupes avec nos parents (une étape de l’Œdipe), autant de « petites morts » nécessaires pour que germe une vie nouvelle.
Le mythe de l’Epée se retrouve dans toutes les Traditions. C’est « Excalibur », l’épée du Roi Arthur, qui lui fut donné pour faire régner la volonté divine sur terre. Cette terre, c’est notre propre cœur partagé, incertain sur le chemin de l’individualisation. C’est dans l’Apocalypse, Saint Jean qui décrit une épée à double tranchant sortant de la bouche du Verbe. Le verbe, la parole, ayant un effet à double tranchant, destructeur ou créateur. C’est la Parole du Père, aussi bien céleste que terrestre, qui tranche, en signifiant sa loi, base nécessaire à faire entrer l’homme dans le réel.

L’As d’Epées

La main droite qui tient l’Epée, surgit de l’ouest, du monde profane, ce qui souligne sa force d’action, au milieu de flammes multicolores qui symbolisent les énergies qui agissent. De la couronne sortent les branches de chêne, arbre lié à la Terre, sous lesquels les Druides rendaient la justice, et du laurier, lié au soleil, dont on coiffait les vainqueurs, ce qui annonce que l’action engagé par l’Epée mènera au triomphe. Raison, intelligence, force, vont permettre de rétablir l’ordre tant dans les relations avec les autres qu’avec soi-même.

Seance de voyance gratuite avec le code NOSTRA10 au 01 75 11 11 12

  • Associé avec le Chariot, la Maison-Dieu ou la Justice : Renforce son énergie.
  • Associé avec le Diable : Energie aussi bien physique que psychique.

Le II d’Epées

Les deux Epées croisées sont enfermées dans un rectangle formé de lianes. Avec en son centre, une boule rouge suspendue à un fil, comme un pendule, on retrouve là le symbole du fléau de la balance de la Justice. A contrario, la grande fleur allongée avec ses pointes acérées, en bas de la lame, évoque la menace intérieure. Cet arcane parle de tension, de combat entre deux forces intérieures, de calme avant la tempête. Sur le plan de la santé, il exprime la rémission mais pas la guérison.

  • Associé avec le Pape : Il faut parler pour clarifier la situation.
  • Associé avec l’Amoureux : Les choix sont douloureux.
  • Associé avec le Diable : Jalousie, méchanceté, manipulation.
  • Associé avec la Papesse : Dualité intérieure bloquante. Prudence si association en vue.
  • Associé avec l’Ermite : Réexaminez les choses, nous n’avons pas compris.

Le III d’Epées

La troisième Epée est à l’envers, pointe en haut, dans les deux autres Epées croisées, alors qu’avec les Bâtons, le troisième était glissé derrière. Si d’habitude l’arcane III amène une sortie de la dualité, ce n’est pas le cas pour celui d’Epées. Il annonce mauvaise entente, épreuves, chagrins, rivalités, projets avortés, séparation et déménagement.

  • Associé avec la Lune : Atmosphère étouffante et déprimante.
  • Associé avec la Maison-Dieu ou l’Arcane sans nom : Ruptures confirmées.
  • Associé avec le Pendu : Etat dépressif.
  • Associé avec le Fou : On est en plein déséquilibre.

Le IIII d’Epées

Deux Epées à lame striée se croisent avec deux autres à lame lisse et s’apportent mutuellement force et stabilité. Une multitude de fleurs à clochettes ou à pétales, multiples de quatre, annoncent force et possibilités de réalisation. Les deux fleurs de chaque côté semblent avoir une couronne (symbole de pouvoir). C’est l’arcane qui indique la fin des problèmes et des luttes. Il peut annoncer le repos après la bataille, une période de retraite, une prise de distance face aux autres et aux évènements. Aux lames actives et rapides, il augmente encore la force, aux lames plus lentes et difficiles, il donne la force pour s’opposer aux difficultés.

Le V d’Epées

Plus longue et pointée vers le bas, la cinquième Epée pointe sa lame sur la grande fleur centrale, telle une énergie prête à jaillir. Il y a donc opposition des sentiments à la force et l’intelligence. La symbolique du 5, l’harmonie et l’équilibre, n’est absolument pas suivie dans cet arcane. On ne peut interpréter cet arcane qu’en fonction de l’ambiance du tirage et de l’arcane majeur avec lequel il est associé.

  • Associé avec l’Ermite : A droite (côté difficile), la situation demande à être approfondie. A gauche (côté favorable), Suivre ses propres intuitions sans se préoccuper des autres.

Le VI d’Epées

Comme dans le II d’Epées, on retrouve des lianes qui entourent les six Epées entrecroisées et forment en haut de la carte, une sorte de fléau de balance sous lequel est suspendu un pendule carré. La couleur dominante est l’orange, mélange de rouge et de jaune, action et intelligence ensembles. On hésite sur le chemin à suivre, mais quelque chose est en train de croître et à la clé, il y aura peut être un voyage, une découverte, ou, tout simplement, la guérison.

  • Associé avec le Jugement : Une ouverture nouvelle s’offre à vous.
  • Associé avec l’Amoureux : Le choix va enfin être possible.

Le VII d’Epées

La septième Epée est posée sur les six autres, pointe en l’air et immobilisée par les lianes. On trouve dans cette symbolique, la lutte, l’énergie de se retourner contre les obstacles qui nous empêchent d’agir. Cet arcane est une lame d’espoir, de persévérance. Une amélioration est en vue, si nous savons utiliser notre propre force.

  • Associé avec la Lune : S’accrocher, continuer à lutter pour voir la fin du tunnel.
  • Associé avec l’Impératrice : Vous avez l’intelligence nécessaire pour aboutir.
  • Associé avec l’Ermite : La persévérance vous est accordée.
  • Associé avec la Force : Energie et confiance en soi nous fait progresser.

Le VIII d’Epées

Encore enfermées par les lianes, les huit Epées pointent vers le bas vers des fleurs à dominante bleue. Alors qu’en haut le dessin des fleurs rouges rappelle encore le fléau de la balance pour bien nous marquer la dualité, l’incertitude qui prédomine, cet arcane nous parle de passivité, d’immobilisme, de discorde, de travail difficile à assumer, d’évènements inéluctables (condamnation, emprisonnement).

  • Associé avec l’Ermite : Il faut absolument travailler à un éclaircissement de la situation.
  • Associé avec le Pendu : Angoisse et fatigue pouvant mener à la dépression.
  • Associé avec la Justice : Difficultés avec la loi, ou l’administration.
  • Associé avec le Pape : Il faut exprimer ses peines.

Le VIIII d’Epées

Contrairement à l’arcane précédent, la neuvième Epée est libre de la liane, elle va pouvoir agir. La symbolique, séparer, trancher, ajoutée au chiffre 9, signe de dépouillement, de fin de cycle, annonce une phase de transmutation. C’est le plus dur des arcanes mineurs. En perspective, il y a deuil, souffrance, contrariétés, haines, désespoir, fatalité.

  • Associé avec le Bateleur : Il faut éviter de mettre un projet en route.
  • Associé avec les Etoiles : Beaucoup de souffrance liée à la vulnérabilité.
  • Associé avec la Maison-Dieu, l’Arcane sans nom ou l’Ermite : Rupture, séparation ou deuil.
  • Associé avec le Pendu : Immobilisme, retard, maladie, ennuis.
  • Associé avec le Diable ou la Force : Lutte, conflit, affrontement.

Le X d’Epées

Les dix Epées entrecroisées et dont une grande fleur qui jaillit du bas, enrobe leurs pointes sans les enserrer, nous ramène toujours à la symbolique de l’opposition et de l’enfermement, mais cette fois-ci dans l’ombre et l’obscurité, au sens propre et au sens figuré. Cet arcane peut à la fois annoncer un travail nocturne, des insomnies ou un complot, et à la fois des succès extérieurs, professionnels, sociaux.

  • Associé avec l’Ermite, la Lune, la Papesse ou la Justice (arcanes lents) : Possibilité de travailler en vue d’une amélioration et d’un aboutissement.
  • Associé avec la Roue de Fortune ou l’Arcane sans nom : Transformation rapide.
  • Associé avec le Diable : Conflits pouvant faire éclater salutairement la situation.

Le Valet d’Epées

Les mouvements du corps et les vêtements mi-partis du personnage, nous indiquent qu’il manque de franchise, et pour le moins, qu’il est partagé. Partagé entre son intelligence, sa logique, mais aussi son habileté et sa malignité. Cet arcane évoquera donc la trahison, l’abus de confiance, la jalousie. Il apparaît pour semer la discorde. Le fait que l’Epée soit dégainée du côté du cœur est significatif : Aimer c’est aussi, parfois, trancher.

  • Associé avec la Justice : Personne qui fait appliquer la loi, ou nécessité de mettre de l’ordre dans une situation.
  • Associé avec le Bateleur : Apprendre à mieux connaître la personne à qui l’on a l’intention d’accorder sa confiance.
  • Associé avec la Lune ou la Papesse : Calomnies, trahisons.

Le Cavalier d’Epées

Le Cavalier cuirassé et casqué d’or est peu vulnérable sur son cheval en mouvement. Toute cette symbolique nous indique que ce personnage n’est pas de ceux qui s’embarrassent de sentiments, mais la couleur blanche de son cheval annonce que ses intentions sont limpides. La force et la puissance du cavalier d’Epées se manifestent sur l’intellectualité. Sa fougue et sa franchise peuvent créer des dégâts. C’est une lame de combat qui nous dit que nous avons tout ce qu’il faut pour triompher.

  • Associé avec le Pape : Il est temps de clarifier les choses.
  • Associé avec le Bateleur : La carte, selon son emplacement, indique un personnage énergique (côté gauche), ou violent et sans délicatesse (côté droit).
  • Associé avec la Maison-Dieu : A droite : soyons prêt à lutter.

La Reine d’Epées

Avec une forte ressemblance pour l’arcane majeur de la Justice, le trône, l’Epée dans la main droite, la Reine d’Epées porte une couronne, signe d’une femme seule, indépendante, habituée à prendre des décisions par elle-même. Cet arcane peut faire allusion à des complications d’ordre familial.

  • Associé avec la Justice : Nos actes, nos pensées, portent en elles leurs conséquences.
  • Associé avec l’Empereur : La loi du Père, les structures de la société.
  • Associé avec l’Impératrice : Beaucoup d’intelligence, un peu froide.
  • Associé avec la Maison-Dieu : Paroles tranchantes, situations nouvelles, porteuses de conflits.

Le Roi d’Epées

Représentant de la loi et du pouvoir (couronne dorée), le Roi d’Epées qui tient son glaive dans la main droite et sa dague, non sortie du fourreau, dans la gauche, distille le « froid » et le « chaud ». Symbole de la « loi du père », cet arcane a des aspects rudes et durs. Pourtant si la leçon est intégrée, les épreuves sont autant d’initiations pour notre évolution intérieure. Cette idée de progression est renforcée par l’attitude du Roi d’Epées : assis de face, le corps légèrement tourné vers la droite, il regarde vers la gauche, couvrant le champ de l’ouest vers l’est. Même signification pour la bande bleue du vêtement qui part de l’Epée vers la dague : une fois le travail accompli avec l’Epée, une dague au fourreau suffit ; Plus besoin d’agressivité pour se protéger.

Ces articles pourraient vous intéresser